Témoignages

  1. Témoignage de Céline F. Association de parents d'élèves de Don Bosco 83270 St Cyr s/mer

    Écrit par flora Lemblé - 20/03/2018 00:00 - Aucun commentaire

    Depuis quand avez-vous mis en place Scoléo dans votre établissement ?
    «Je reprends cette année SCOLEO mais a priori 2009/2010.»

    Quels sont les avantages de Scoléo ?

    Pour les parents : «Rapidité, prix.»
    Pour l'établissement : «Garantie d'avoir les fournitures conformes aux listes.»
    Pour votre association : «Proposer un vrai service.»

    Est-ce simple à mettre en place pour l’association de parents d’élèves ?

    «Très, Scoléo est particulièrement présent et disponible pour aider à la mise en place.»

    Comment les parents apprécient-ils le service ?

    «Les retours sont positifs et ceux qui ont testé une fois reviennent souvent les années suivantes.»

    Renouvellerez-vous le dispositif l’année prochaine ?

    «Oui.»

    Quelles sont les améliorations à apporter ?

    «L'amélioration pourrait porter sur la gratuité des frais de port qui est difficile à mettre en place lorsque nous sommes plusieurs familles à commander à la même adresse. Il faut qu'il n'y ait qu'une seule saisie et un seul paiement ce qui suppose qu'une personne avance les fournitures pour les autres et de lui transmettre les listes par tél ou mail au préalable = beaucoup de temps de perdu. Si possibilité de payer chacun et d'ajouter les paniers au fur et à mesure avec même adresse de livraison ce serait plus simple et efficace.»


  2. Témoignage de Nathalie Knight Association de parents d’élèves du Lycée Français de Madrid

    Écrit par flora Lemblé - 21/11/2017 00:00 - Aucun commentaire

    Vous êtes un lycée français à l'étranger, pourquoi avoir mis en place Scoléo ?
    «Il est difficile et coûteux de se procurer à l'étranger certaines fournitures demandées par les enseignants (feuillets et cahier Seyes, ..). En outre, l'équipe de direction du LFM avait sollicité les associations de parents d'élèves pour réfléchir à la mise en place d'un dispositif centralisé de gestion des fournitures. Après avoir écarté l'option consistant à gérer nous mêmes les fournitures (problèmes de stocks, de personnel, incompatibilité avec les statuts de l'association), nous avons opté pour la solution Scoléo qui nous est apparu comme fiable, simple et pratique à mettre en place.»

    Qu'aviez-vous concrètement à faire ?
    «Déjà convaincre le Lycée Français de Madrid d'opter pour cette solution. Lorsque ce fût fait, récupérer auprès des enseignants les listes de fournitures, par niveaux et par classes, car les listes uniques n'existent pas encore ici ! Cela représentait en tout plus de 50 listes différentes !»

    Cela a-t-il été lourd à gérer par l'association de parents d'élèves ?
    «A partir du moment où la démarche a été enclenchée, non. Seule la distribution des colis aux parents a dû faire l'objet d'une logistique particulière et a mobilisé du personnel puisque nous avions décidé avec Scoléo que l'ensemble des colis seraient directement livrés à l'établissement, charge ensuite à l'APA de remettre les colis aux familles.»

    Combien de familles en ont bénéficié ?
    «240 colis ont été livrés, ce qui est un bon résultat pour une année test où nous n'avons pas eu le temps de beaucoup communiquer sur ce dispositif.»

    Quel a été l'accueil des familles ?
    «Tous les retours, à de très rares exceptions, ont été bons. Les parents semblaient satisfaits tant de la fiabilité et du côté pratique de la prise de commande que de la qualité des produits livrés. Et le rapport qualité/prix a vraiment été apprécié.»

    Renouvellerez-vous l'Opération l'an prochain ?
    «Oui, sans doute.»

    Si d'autres lycée français à l’étranger veulent des informations, peuvent-ils vous adresser un email ?
    «Oui, sans problème.»

    En conclusion ?
    «Une très bonne solution fiable et économique particulièrement adaptée aux lycées français de l'étranger !»
  3. Témoignage d'Isabelle Guiod Parent-relais du Collège et Lycée Paul Claudel 75007 Paris

    Écrit par flora Lemblé - 05/10/2017 00:00 - Aucun commentaire

    • Pourquoi votre association a-t-elle adhéré à Scoléo ?
      « L'Apel de Paul Claudel recherchait depuis longtemps un dispositif pouvant faciliter la vie des parents quant à l'achat des fournitures scolaires, entre autres choses. Ils ont donc accueilli Scoléo avec enthousiasme; Scoléo répondant en tout point à leurs attentes : liberté, simplicité et accessibilité. »

      Est-ce simple à mettre en place pour l’association de parents d’élèves ?

      « La simplicité de la mise en place de ce dispositif a fait l'unanimité. L'association de parents d'élèves n'a qu'à valider le projet, c'est au parent-relais (interface entre l'établissement et Scoléo) qu'il incombe ensuite de finaliser l'opération : récupérer les listes de fournitures, les vérifier et les transmettre à Scoléo qui va les enregistrer et les mettre en ligne. Scoléo édite un bordereau de commande adressé à tous les parents. L'opération est lancée, libre à chacun de commander. »


      Quels sont les avantages d’un tel dispositif ?

      Pour les parents :
       
      « Une vraie liberté de choix, un gain de temps et d'argent, une livraison à domicile, des produits de qualité, une accessibilité par bon de commande ou par le net. »
      Pour les enseignants : 
      « les élèves ont le matériel demandé, de qualité et en temps et en heure. »
      Pour les associations de parents d’élèves : « c'est un service supplémentaire que l'association propose aux parents, dans le respect de leur liberté de choix. L'association n'a pas besoin de libérer encore du temps pour mettre en place ce dispositif. »

      Comment les parents l’ont-ils apprécié ?

      « Ils ont été extrêmement satisfaits de ce service, une vraie solution à leur galère de rentrée. »


      Quelles sont les améliorations à apporter ?

      « Plus de publicité, notamment auprès des nouveaux parents. »

    Est-ce la première année où vous mettez en place ce dispositif ?
    « C'est la deuxième année et les commandes ont été exponentielles !

    Renouvellerez-vous le dispositif l’année prochaine ?
    « Oui »